Le secteur du taxi depuis décembre 2018

Le gouvernement cubain a mis à jour sa réglementation concernant l’industrie du transport sur l’île. Dorénavant, le secteur se divise en trois grandes catégories de taxis soit En ruta, Por libre et Alto Confort. Seule la première catégorie est payable en monnaie nationale selon des tarifs établis par l’état.

Por libre : les taxis particuliers ou taxis jaunes

Les taxis sont regroupés dans deux sphères : ceux de l’état (taxis jaunes) et les particuliers. Dans les deux cas, les prix sont toujours négociable. Si le véhicule appartient à l’état, les taxis jaunes sont loués par des particuliers. Tous les chauffeurs sont maintenant des travailleurs autonomes. Dans tous les cas, il est toujours préférable s’entendre à l’avance sur le prix du trajet. Les prix sont variables selon la journée, l’heure... et la tête du client. Dans plusieurs cas, le taxi sera le seul moyen de transport accessible pour vos déplacements si vous sortez des sentiers battus. Calculer environ 0,50 CUC le kilomètre pour connaître pour avoir une idée du trajet. Un peu plus cher pour les taxis jaunes mais la différence peut être mince dans certains cas.

En ruta : les taxis « collectivo/maquinas »

Il y a plusieurs types de taxi collectif mais généralement ces derniers effectuent une route droite avec des arrêts aux grandes intersections dans les villes. Le trajet se paie en monnaie nationale et est légèrement plus cher que le bus de ville. La présence de ces taxis pouvant accueillir entre 10 et 20 personnes est aléatoire. Les moteurs sont gourmands en essence et les propriétaires s’assurent de pouvoir rentabiliser la machine. Dans certains cas, des taxis « réguliers » se transforment en taxis collectifs lorsque les affaires sont moins bonnes. Le tarif est établi selon la distance et varie entre 5 et 20 CUP. Les prix étant fixés par l’état, ils ne sont pas négociable.

Les taxis de luxe ou « alto confort »

Une nouvelle catégorie existe désormais et comprend les voitures de taxis luxueuses (et oui, cela existe !) ainsi que les fameuses almendrones ou voitures anciennes. Ce secteur s’est grandement développé avec le boom touristique. Les prix sont affichés en CUC. En général, ces taxis font plus des courts trajets locaux et ne voyages pas d’une province à l’autre. Tous les prix demeurent négociables. N’hésitez pas vérifier le prix auprès de trois à quatre chauffeurs notamment pour le tour en décapotable sur le malecon.

Les taxis « partagés »

Beaucoup de touristiques utilisent des taxis collectifs ou partagés pour se déplacer entre les différentes villes de Cuba. Ces taxis sont simplement des taxis Por libre qui facturent le trajet par personne au lieu d’un prix total. Le taxi accueille de 3 à 5 passagers généralement référé par les propriétaires de casas pouvant être différentes. Prévoir des arrêts supplémentaires à l’aller et au retour pour déposer les autres passagers. Ce mode de transport est intéressant si vous voyagez seul avec un budget limité. À deux personnes et plus, il est souvent plus économique (et rapide) d’avoir un taxi plus petit (max. 2 pers. avec bagages) que d’utiliser ces taxis partagés.

Prix moyen des tarifs pour un taxi

Pour calculer un prix pour une destination, les prix varient entre 0,50 et 1 CUC le kilomètre. Ne vous fiez pas à l’odomètre du véhicule puisqu’il souvent trafiqué et modifiable. Utilisez les cartes pour calculer les distances entre vos déplacements.

Si le chauffeur se fait accompagnateur pendant tout le voyage, prévoyez un montant additionnel pour couvrir l’hébergement et les repas du chauffeur. Cependant, contrairement aux étrangers, un cubain peu facilement trouver une chambre pour la nuit à une fraction du prix payé par les touristes. Prévoyez en 10 et 20CUC par jour.

Négociez !
N’hésitez pas à négocier les prix de chaque taxi que vous utiliserez. Comprenez également qu’il existe différent type de taxi ; des petits, des grands voire très grands, des vieux, des récents avec la climatisation... Le prix sera fixé en fonctions de tous ces critères ; alors n’hésitez pas à négocier un prix juste et raisonnable (toujours sur place, face à face) et à valider le prix auprès de plus d’un chauffeur de taxi.

Pour avoir une idée des prix selon les trajets, vous pouvez essayer le site Rome2Rio qui permet de planifier le budget de déplacement pendant sa visite.

26 mars 2019


Ajouter un message

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?